Association pour la Protection des Eaux

de La Haute-Vallée de L'Orbe

Soyez les bienvenus !


Assemblée Générale 2019

Nous avons le plaisir de vous convier à notre prochaine assemblée générale

Le 25 Avril, à la Maison des jeunes au Sentier 19H00

 

(Bâtiment du cabaret de la Tranchée) 

 

Comité et commission de Gestion : 18H30

 

Ordre du jour :

 

·        Rapport annuel, état de situation

 

·        Comptes

 

·        Prochaines étapes, programme de l’année

 

 

Exposé de M. Pierre Durlet  chargé de mission Parc Naturel Régional FR

 

(Renaturation des tourbières et état d’avancement côté Français)

 

 

Exposé du M. Jean-Baptiste Fagot Fédération de pêche et protection du milieu aquatique

 

(Etude du bassin versant du Lac des Rousses)

 

 

Divers et discussion générale

 

Bienvenue à toutes les personnes intéressées à la sauvegarde de nos lacs et cours d’eau

 

A l’issue de la séance, collation et verre de l’amitié

 


Newsletter avril 2019

Billet semestriel et les dernières nouvelles du front

Postulat de Dominique Bonny « Eau le lac des Rousses Haut »

La Conseillère d’Etat Jacqueline De Quattro, s’était engagée au printemps 2018 à transmettre les résultats de l’étude pour la fin de l’année. En parallèle, Le Grim s’est réuni dans le courant de l’automne dernier et le PEHVO a relancé la Direction Générale de l’environnement au début 2019.

Malgré les engagements et les nombreuses discussions, le sujet peine à avancer. Pour la Direction Générale de l’environnement, c’est au Parc Naturel Régional (FR) d’être moteur, le Canton de Vaud ne peut pas lancer une étude sur sol Français.

Ressources en eau, respect du bassin versant du lac des Rousses

La Fédération du Jura de pêche et la protection du milieu aquatique a rendu son rapport sur l’inventaire des pressions antrophiques s’exerçant sur le lac de Rousses et sur son bassin versant, analyse de leur impact sur les milieux aquatiques et proposition d’action.

Il va sans dire que le PEHVO est particulièrement heureux de constater que ce sujet prioritaire a été présenté aux différentes parties côté Français et que nous ne sommes plus les seuls à tirer la sonnette d’alarme. Une lueur d’espoir se dessine avec une étude qui contraste « enfin » avec le discours qui est tenu depuis de trop nombreuses années par nos services cantonaux et autorités.

« Etat de l’Orbe depuis 6 mois »

« Article FAVJ Octobre 2018 »

Tristesse et désolation dans le courant de l’automne, au droit du pont des Crêtets au Sentier, une hécatombe de truites Lacustres a été constatée dans notre cours d’eau. En pleine période de reproduction de ce salmonidé qui peuple nos lacs depuis toujours. Ces poissons de plusieurs kilos  tentent de remonter notre cours d’eau et sont pris au piège dans cette zone envahie par la vase, les algues et la concentration de notre taux de pollution.

Certainement dû à la conjonction de 2 facteurs : Un niveau du lac très bas et un étiage sévère de notre rivière (moins de 30 litres / seconde à la frontière !) Il n’y a  tout simplement plus assez d’eau pour permettre cette migration.

De mémoire des pêcheurs, du jamais vu, phénomène alarmant, si la situation ne change pas rapidement, on risque de perdre cette espèce piscicole hautement protégée et  importante dans l’écosystème de nos lacs et cours d’eau. La truite Lacustre a besoin de la rivière pour se reproduire, si les conditions ne sont plus réunies, probablement qu’elle disparaitra. 

Situation rageante pour notre association, depuis plus de 10 ans que l’on tente de tirer la sonnette d’alarme, nos ressources en eau ne font pas partie des priorités dans notre développement, aussi bien en Suisse qu’en France.

Bien sûr il y a la sécheresse, le réchauffement climatique et certainement d’autres facteurs qui nous dépassent, mais est-ce des raisons pour continuer à ne pas regarder la réalité en face ? Il y a urgence à prendre des mesures, sous peine de voir la principale rivière de la Vallée de Joux dans un art de survivre.

 « Et côté pollution, que se passe-t-il ? »

STEP de la Commune du Chenit

Au mois d’Octobre, un disfonctionnement a été constaté à la sortie de la STEP  au Sentier. Des analyses et investigations ont été rapidement menées par la division assainissement de l’Etat de Vaud. Aujourd’hui toujours pas d’explication ou de rapport à disposition, mais   comme souvent dans ce genre de cas et si le PEHVO ne retourne pas aux informations, les services concernés sont bien peu bavards ! Affaire à suivre

« Action T-shirt »

A priori chaque membre est équipé, magnifique opération au niveau visibilité,  il reste quelques exemplaires, n’hésitez pas si vous en avez besoin. A disposition auprès de Monique Aubert aubert.rocher@sunrise.ch